Facile, rapide et gratuit

Créez votre site maintenant

Je crée mon site

Abbatiale d'Airvault (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                   Documents

 

 

 

Cette page est en cours de construction  : nous y présenterons peu à peu des textes et documents complémentaires aux descriptions  forcément brèves  que nous avons faites aux clés de voûte et aux chapiteaux .La plupart de ces textes étant écrits par des spécialistes il nous faut obtenir leur autorisation de les faire paraître.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


À propos des symboles  dans l'art roman,  nous avons fait référence  à Anne et Robert Blanc.   Ils ont parcouru  de nombreux édifices romans  pour en photographier  les chapiteaux,  faire des recoupements,  établir des caractères communs pour se forger des clés de lecture.

Nous les avons rencontrés  un peu avant 1990  lors d'une séance de photographie  dans notre église.   Robert Blanc  nous a  alors commenté quelques  chapiteaux :  à Airvault,  il en est  peu qui  font  clairement référence  à des récits  bibliques et  l'on se sent démuni devant  certains d'entre eux.

Sa façon  de rechercher de la signification  dans ces images de pierre  nous a séduits,  même  si parfois  la démarche nous a  paru quelque peu systématique ;  en effet,  il considère que tout chapiteau a été créé  pour faire  l'éducation  des chrétiens  alors pour la plupart illettrés   et qu'il n'y avait pas de place  dans une église  pour  des images  qui n'auraient pas un sens religieux. Chaque chapiteau   fait donc pour lui l'objet  d'une recherche de symboles.

 Anne et Robert Blanc  ont écrit  deux livres : 

 « Nouvelles clefs pour l'art roman » chez Dervy-Livres.

 « Les Symboles de l'art roman »  aux éditions du  Rocher.


 


 

 


 


 


 


 


 


 


 


 




Parlons  maintenant  d'un  autre  ouvrage  radicalement  différent  car on y a choisi d'autres axes

de   travail :  il  s'agit   d'un   livre   de   Marie-Thérèse  Camus  et   Élisabeth  Carpentier   intitulé 

« Sculpture romane du Poitou, le temps des chefs-d'œuvre ». 


 

Cet ouvrage fait partie des  « beaux livres »  aux éditions  Picard ;  le livre est en effet  un objet magnifique  et son contenu ne l'est pas moins  :  les auteures  nous proposent une promenade virtuelle  à travers la sculpture romane  dans le Poitou. Voici les premières lignes  écrites par Jacques le Goff qui signe la préface de ce livre  :

«  De cet ouvrage, on admirera la belle illustration  car l'art a légué d'abord  des images à l'histoire,  mais on lira aussi  avec grand intérêt le texte qui précisément  ne se limite pas  à une étude d'histoire de l'art mais qui replace  les produits les plus originaux de l'art médiéval, les sculptures,  dans le cadre géographique,  politique et social qui fait de ces images,  des documents essentiels de l'histoire globale d'une société. »


 


 


 


 


 


 


 


 


 


La belle illustration  dont parle  Jacques le Goff  est due  à Jean-François Amelot  qui a réalisé pour ce livre  près de  600 photographies  dont chacune est une œuvre d'art. On pourra en voir quelques unes en cliquant ICI


 Quant aux textes,  ils sont le résultat d'une somme de connaissances  et de travail  qui laissent pantois  mais instruits.


 

L'abbatiale d'Airvault  a bien sa part dans ce livre. Nous serons  peut-être autorisés à  publier dans ce site  quelques textes se rapportant  à des chapiteaux de notre église.


 



 A propos des éléphants


 


 


 


 


 


 


 

 




Concernant les éléphants qui se trouvent  dans le déambulatoire,  voici un texte extrait d'un   Bestiaire  ancien  pouvant nous éclairer  sur la présence de ces animaux  tout près d'Adam et Eve.


 

                                             Les éléphants :


 

 

 

 


A Conques, sur le tympan, l'entrée de l'enfer est une gueule de monstre
 


 


 


 


 


 


 


 

Les elephants
8,4 ko
Les_elephants.pdf